Article sur le concert à la Basilique Notre Dame d’Afrique d’Alger

Le luthiste Qaïs Saadi et l’Ensemble « Diabolus in Musica » en concert à Alger

Accueilli à la Basilique Notre Dame d’Afrique, le concert, « Chansons d’Al Andalous aux pays d’Oïl », une randonnée onirique au brassage inédit entre la musique andalouse et les chansons des trouvères (chants français ambulants exprimés dans la langue d’Oïl) de l’époque médiévale, a permis de belles passerelles d’échanges.

L’Algérien Qaïs Saadi au chant, au luth et au bodran (percussion irlandaise s’apparentant au bendir) et le directeur artistique de l’Ensemble, Antoine Guerber, à la percussion et à la harpe du moyen âge (petite harpe qu’on pose sur le genou), ainsi que la cantatrice-soprano Julia Gaudin, à la voix présente et étoffée, ont enchanté l’assistance avec une vingtaine de pièces des deux cultures, datant du XIII siècle.

Lire l’article entier